Graines de star

Le myspace de QuadricolorMon dieu, ça fait bien longtemps que cela ne m’avait pas fait ça. Fait quoi ? Et bien ce truc hallucinant où dès la première écoute je me retrouve scotché à un myspace, incapable de décrocher, repassant les mêmes 7 morceaux encore et encore… Le plus beau, c’est que le groupe à l’origine de ce coup de foudre musical est composé de 4 gamins de 18 ans, et français qui plus est.

PUTAIN, 18 ANS !!!!!!!! Mais c’est quoi ce bordel ? Depuis quand des mioches à peine puberts sont capables de filer un gros coup de pied au cul du rock et de la pop comme personne ne l’a fait depuis, allez, disons, TV on the Radio ? Enfin, on va quand même pas comparer ces jeunes niçois aux MGMTYeasayer ou encore Foals, ces trop rares groupes qui ont osé ces dernières années regarder vers l’avenir plutôt que vers le passé. Meeeerde quoi, c’est pas comme s’ils venaient de Brooklyn, qu’ils avaient la trentaine aguerrie et qu’il avaient fait le tour de l’underground new-yorkais avant de nous faire profiter de leur géniale production !

Quoi ? J’ai dit génial ? Ben ouaih… Parce que là, il va bien falloir sortir ce qu’on a de plus lourd dans le superlatif, de plus démesuré, de franchement exagéré même… Comment décrire autrement la quasi-perfection de ces morceaux? Qu’il s’agisse du flamboyant et très rock The Herd, du puissant et magistral Euphony, de la balade déglinguée Each the Other’s World Entire, du tubesque 5 temps ou du franchement jouissif Superheroes (un bonus track en forme de déconnade hip-hop qui s’avère être le titre le plus intéressant de l’EP). Chacun de ces 5 morceaux sont incroyables de complexité, de virtuosité, de maturité aussi… et sans jamais rien sacrifier à la musicalité de l’ensemble.

Le plus incroyable finalement, c’est que les 2 derniers titres présents sur leur myspace et qui sont issus du précédent EP paru en 2008 (4.04 EP), montrent l’énorme chemin parcouru entre les 2 premiers maxis du groupe. Ça laisse augurer d’une marche de progression gigantesque ! Bon allez j’arrête là. Je crois que vous avez compris et moi je vais aller me coucher, en rêvant de voir quatre minots sur scène décrocher la lune à grands coups de riffs dévastateurs…

Le myspace de QuadricolorEuphony est en écoute intégrale et à partir duquel vous pouvez commander les 2 EPs par correspondance.

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet