Oui, je sais, je suis à la bourre. Mais bon, c’est pas comme si vous fêtiez Thanksgiving, hein ? Disons que c’est juste un prétexte pour vous parlez de 4 très belles voix qui méritent d’être célébrées en ce jour d’action de grâce.

Clare and the Reasons

On vous a déjà parlé de cette belle américaine et de son groupe, un pied aux Etats-Unis et l’autre en France. Mais si, rappelez-vous, c’est elle qui chante cette pop un peu rétro, gentillement sucrée, qui se savoure comme une barbe à papa de notre enfance. Et bien Clare nous revient avec nouvel album, Arrow, dans la droite ligne du précédent. La même sublime voix, toujours autant de cordes (à son arc) et un penchant confirmé pour le jazz : tout ce qui nous avait plu déjà sur The Movie. On n’en demandait pas plus.

Clare and the Reasons – All The Wine


Mariee Sioux

Revendiquant l’héritage de la musique traditionnelle indienne, Mariee Sioux a publié en 2007 un très beau premier album intitulé Faces In The Rocks. On y découvre une voix vibrante qui nous transporte au XIXe siècle, quelque part entre l’Arizona et la Californie, au sein d’une tribut Paiute dont est originaire la chanteuse. Une expérience mystique !

Mariee Sioux – Two Tongues

Alela Diane & Alina Hardin

Alela Diane, vous la connaissez déjà. C’est elle qui nous avait ému avec son To Be Still en début d’année. On la retrouve sur un EP,  Alela & Alina, en compagnie de l’une de ses choristes Alina Hardin. Il en résulte 6 morceaux dans la lignée de To Be Still, mélange de folk et de musique traditionnelle américaine. Difficile de faire plus typique pour accompagner la dinde.

Alela Diane & Alina Hardin – Matty Groves

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet