Dylan, vous avez Dylan ?

Biensur, quand on parle de Dylan, on a du mal à imaginer quelqu’un d’autre que le grand Bob Dylan. Pourtant, voilà une excellente composition de son dernier héritier, Jakob Dylan.

Une grande histoire que ce titre Standing Eight Count et un grand moment à passer. L’orchestration est incroyablement épique et les arrangements, particulièrement réussis. Notre homme pose sa voix sur un gros walking (basse) binaire avec des airs cuivrés en fond qui reviennent en ritournelles… Je vous assure, c’est quelque chose ! Et c’est naturel que le monsieur puisse nous produire un tel morceau. Il n’en est pas à son premier coup d’essai. En effet, Women and Country est son 2ème album solo, après avoir mené pendant presque 20 ans The Wallflowers. Il a également su s’entourer avec notamment, un ancien musicien de son père, T-Bone Burnett, également producteur d’Elvis Costello et de Neko Case, chanteuse country.

L’album est très varié : country, blues et folk. Pas facile de trouver ses repères parmi toutes ses balades comme avec le morceau très blues, Lend A Hand. Du coup, on pourrait plutôt parler d’un recueil d’histoires, de balades. Mais ce titre, Standing Eight Count, m’a particulièrement fait vibrer.


Vous avez aimé ?

Si la grosse voix du Sieur Jakob et la trompette vous touchent particulièrement, je vous conseille vraiment Lend A Hand.

Et pour avoir une vision plus globale, rendez-vous sur myspace.

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet