Depuis un peu plus d’un an, j’ai endossé le rôle de photographe de concerts. Le principe ? Tenter de faire entrer un (toujours trop gros) reflex dans la salle, tenter ensuite de s’approcher le plus possible du premier rang et enfin prendre des photos dans des conditions qui se révèlent souvent compliquées.

Tout d’abord parce que par définition la photo de concert allie tout ce qu’un appareil déteste : peu de lumière, pas de support fixe et la plupart du temps beaucoup de mouvement du sujet. Mais surtout parce que le photographe a souvent mauvaise presse auprès des fans avec lesquels ils se disputent (parfois assez violemment) les abords de la scène. Et j’avoue que pour avoir moi-même supporté la proximité envahissante des zooms des pros et le bruit horripilant des déclencheurs, je comprends l’agacement de ceux qui ont payé leur place et attendu plusieurs minutes pour être aux premières loges et qui se sentent « agressés » par la présence intrusive des photographes.

Mais, au-delà de la nécessaire présence de ceux-ci puisqu’ils nourrissent les magazines et autres blogs que ces mêmes fans consomment souvent avec avidité, il est difficile d’exprimer la jouissance que peut apporter une séance de shooting d’un live. Etre constamment à l’affût afin d’obtenir le bon mouvement, la bonne expression, le bon éclairage est grisant. Au point qu’il devient terriblement frustrant d’assister à un concert sans appareil. Comme si l’expérience depuis le public était forcément moins intense à travers mes propres yeux plutôt qu’à travers l’objectif…

C’est un travers que j’essaie de corriger, en même temps que je m’emploie à me faire de plus en plus discret lorsque je me retrouve au milieu d’un public avec mon reflex (mesurer 1,85 m n’aide pas…). La cohabitation au sein de la faune bien particulière du premier rang est un équilibre précaire que la multiplication des photographes amateurs tel que moi tend à menacer. A nous d’apprendre à respecter ceux-qui nous entourent, photographes et public, pour que les concerts restent de merveilleux moments pour tous…

Voici une sélection de 10 photos qui ont été choisies parmi 50 clichés de l’année 2010 par quelques ami(e)s sur facebook. Je les remercie de leur aide et de leur soutient pour cette passion nouvelle mais déjà dévorante.

Merci donc à :

Jean-Christophe, Alain, Marion, Séverine, Patrick, Benoît, Lucie, Franz, Marie, Eve, Ariane, Sophie, Damien, Guillaume, Hafida et bien sûr Ju 😉

Spécial thx également à ceux qui sont un peu à l’origine de ma vocation : Mélanie et les 2 Fab’.

——

PS 1 : mes photos sont visibles sur flickr : www.flickr.com/photos/bbarneoud.

PS 2 : grâce à Guillaume et au blog POPNews, j’ai la chance de pouvoir obtenir de plus en plus souvent des accréditations qui me permettent de faire officiellement des photos. Qu’ils en soient infiniment remerciés !

——

Crédit photo : ©2010 B. Barnéoud pour à l’écoute et POPNews

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet