Villagers – {Awayland} 

Publié par le 23 janvier 2013

Loin des yeux, près du coeur

C’est l’histoire d’un groupe irlandais du nom de Villagers et de son leader Conor O’Brien. Cette histoire débute avec un premier album, Becoming A Jackal, acclamé à sa sortie en 2010 sur ses propres terres et bien au-delà également. Le récit se prolonge ensuite par une tournée sans fin et une succession d’honneurs (n°1 dans les charts irlandais donc, nomination au Mercury Prize et au Q Awards, entre autres…). Puis vient le moment des doutes, des questionnements existentiels de l’artiste (« Après 2 ans de tournée, je commençais à me dire que j’étais le pire des paroliers« ) et du besoin de faire table rase du passer pour mieux reconstruire. Le temps de se remettre à créer…

C’est alors qu’O’Brien se décide à investir de nouveaux territoires musicaux. La découverte de ces nouveaux horizons débute par l’achat d’un synthétiseur, d’une boîte à rythme et d’un sampler. Puis vient le moment de l’expérimentation, les couches électroniques s’empilent les unes sur les autres, jusqu’à former des morceaux et à inspirer ce que le songwriter recherchait avidement : les premiers mots qui allaient ensuite former ses nouvelles chansons. Mais les totres ainsi composés sont comme un repas trop copieux : la saveur de chaque chanson reste ensevelie sous les nappes d’instruments synthétiques inutiles.

Il est alors temps de confronter ce travail au seul vrai juge de paix : la présentation au groupe. Chaque morceau reçoit alors une sévère cure d’amaigrissement. Sans perdre de vue ce que fut son point de départ, à savoir l’expérimentation électronique, O’Brien avec l’aide de ses Villagers polit les joyaux brutes que sont ses morceaux jusqu’à en extraire l’essence folk sous-jacente, cette essence qui fait tout le talent de l’Irlandais.

Au final, ce sont 11 morceaux folk teintés d’électronica qui composent {Awayland}. 11 titres à la fois ambitieux et emprunts de liberté qui sont les dignes héritiers de Becoming A Jackal. 11 chansons où l’on retrouve tout le talent de composition et d’écriture de Conor. 11 perles qui font d’ores et déjà de ce second album de Villagers l’un des albums majuscules de 2013.

—–

Un titre : Earthly Pleasure
Le site : www.wearevillagers.com
Pour écouter l’album : rendez-vous sur Deezer.

Bonus

Nous avons eu la chance d’assister à la Soirée de Poche de Villagers organisée en octobre dernier par la Blogo. Un moment magique dont vous pouvez retrouver quelques titres sur la vidéo ci-dessous :

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet