Frànçois & The Atlas Mountains

Il y a quelques jours, Frànçois & The Atlas Mountains faisait la couv’ des Inrocks. L’occasion pour leur leader, Frànçois Marry, de mettre à l’honneur ses Atlas Mountains. Car si le Saintais est la tête pensante du nouveau fer de lance de la pop française, les désormais quatre garçons qui l’accompagnent en sont indéniablement les racines…

Une assise solide sur laquelle Frànçois s’est reposé en toute confiance pendant l’enregistrement de leur dernier album, chacun contribuant à hauteur de son immense talent à faire de Piano Ombre un sommet de grâce et de poésie.

C’est donc légitimement que je vous propose de partir à la découverte des projets solos de Gerard, Pierre, Amaury et Jean, qui sont les terreaux fertiles de la musique du quintette réuni.

Babe

Projet de l’Ecossais Gerard Black, accompagné de son acolyte de F&AM Amaury Ranger, et de Michael Marshall et de Thomas Ogden, Babe hisse la pop au rang d’art sacré, la voix douce et haut-perchée de Gerard tutoyant régulièrement le divin. Un voyage fascinant et mystique qui fait de Volery Flighty, premier album du groupe, une expérience unique dans le paysage musical actuel.

Babe – Volery Flighty (album en écoute intégrale)

Pour en savoir plus sur Babe, rendez-vous sur leur page facebook ou leur site.

Archipel

Archipel est un peu le groupe jumeau de Babe, puisqu’il est l’oeuvre d’Amaury, de ses amis de lycée Bambino et Charlotte… et de Gerard Black évidemment ! Des projets qui s’entrecroisent donc, jusqu’à avoir donné naissance début 2013 à un EP partagé comprenant deux titres : Polder et Seawater. Et si Babe est l’enfant rêveur de la famille, Archipel incarne le trublion de la fratrie et nous offre une pop incandescente qui donne toute sa mesure sur scène. En attendant un album qui malheureusement se fait un peu désirer…

Archipel – Roving Jewel (vidéo)

Archipel – Seawater Live (vidéo)

Pour en savoir plus sur Archipel, rendez-vous sur leur page facebook ou leur soundcloud.

petit fantôme

Si Babe et Archipel font de la pop à la pelle, il n’en va pas de même de Pierre Loustaunau, aka petit fantôme. La palette musicale du Landais est bien plus vaste. Tout spécialement sur Stave, sa dernière « mixtape » (entendez par là non pas une quelconque compile mais bien 11 titres originaux), offerte l’an passé via un site hors du commun, dans tous les sens du terme. Du grunge à la pop, de l’ambiant expérimentale à l’électro, d’Air à Grandaddy, des Wampas à Gainsbourg, Pierre fait feu de tout bois mais avec un objectif unique en tête : mettre ses tripes sur la table et tenter d’y lire un avenir musical et personnel enfin apaisé. Et nous, entre voyeurisme et cynisme, on espère que le jeune homme aura gardé quelques uns de ses fantômes pour son prochain non-album que l’on attend déjà avec impatience.

petit fantôme – Teahupoo (vidéo)

Pour en savoir plus sur petit fantôme, rendez-vous sur sa page facebook et surtout sur le site de Stave.

jaune!

De Jean Thevenin, alias jaune!, on connaissait surtout les vidéos, et tout particulièrement celles réalisées pour (Please) Don’t Blame Mexico. Il va falloir maintenant apprendre à découvrir sa musique. Quelques titres présents sur son soundcloud permettent de se faire une idée des pistes musicales explorées par le bonhomme : prenez une bonne dose d’électro, une pincée de pop et d’expérimentations, un soupçon de lo-fi, et vous définirez les contours d’un univers à la fois lumineux et enthousiasmant. Voilà un jaune! couleur or dont on attend beaucoup à l’avenir.

jaune! – Leipzig (audio)

Pour en savoir plus sur jaune!, rendez-vous sur sa page facebook ou son soundcloud donc.

—–

Crédit photo : Mathieu Demy

 

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet