Interpol – El Pintor 

Publié par le 6 septembre 2014

Interpol - El PintorAujourd’hui, pas de grande nouveauté, pas la pépite du jour, j’ai seulement envie de vous raconter mes retrouvailles avec Interpol. Avant de commencer, j’ai vérifié ce que nous avons déjà écrit ici. Pas grand chose, en fait. Ni BeB ni moi n’avons jamais vraiment parlé de ces new-yorkais que nous suivons depuis leur 1er opus, Turn On The Bright Lights, sorti en 2002. Certes, à cette époque, à l’écoute n’existait pas encore. Mais depuis, le groupe a quand même sorti 3 autres albums : Antics  (2004), Our Love To Admire (2007) et Interpol (2010). Et les 2 premiers nous avaient quand même laissé une très forte impression. Aujourd’hui, avec El Pintor, j’ai l’impression de retourner en arrière et de retrouver la puissance du groupe qu’ils avaient un peu perdu mais qui nous avait tellement plu.

Interpol, c’est une formation indie rock assez classique. Guitares, basse, batteries et un chanteur, Paul Banksà la voix remarquable. Quasiment à elle seule, elle confère l’identité du groupe grâce à son timbre si particulier. L’atmosphère de chaque titre est plutôt sombre, toujours soutenue par les riffs de guitare de Daniel Kesslerco fondateur du groupe.

Après 4 années d’absence, la bande à Paul nous livre un pur produit de rock indé comme on l’avait aimé sur Antics et Turn On The Bright Lights. Ca fait plaisir à entendre. Et ça, dès le premier titre : All The Rage Back Home. Ça envoie du riff de guitare, de la ligne de basse et de la belle voix ténébreuse. On aurait pu avoir peur que tout soit joué et s’arrête là. Mais non, l’écoute des deux titres qui suivent, My Desire et Anywhere, nous laisse entrevoir que tout l’album va nous réconcilier avec le groupe. Et c’est le cas : les dix titres nous tiennent en haleine et envoient tout du long lourd, en restant fidèle à la ligne directrice du groupe, celle d’une certaine urgence. Et d’un plaisir retrouvé…

El Pintor sort le 9 septembre. Interpol sera en concert à L’Olympia le mardi 27 Janvier 2015.

—–

Un titre : All The Rage Back Home
Le site : interpolnyc.com
Pour écouter l’album : via deezer par exemple.

Bonus

Le trailer de l’album…

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet