Sohn

En guise d’introduction, je vous dirai que Fyfe fut très largement à la hauteur de mes attentes. Malgré une part importante de musique pré-enregistrée (compréhensible étant donné la richesse des compositions), le jeune Anglais a conquis la salle en quelques morceaux seulement. De la graine de futur grand !

Une parfaite rampe de lancement pour Sohn dont l’univers est nettement plus abouti que celui de son compatriote : avec son look de guerrier Sith, perché avec son clavier au milieu de la scène et accompagné par deux claviéristes, l’un lead et l’autre basse, Christopher Taylor m’a surpris par sa présence et l’intensité de sa voix. Et si les gimmicks 80’s étaient parfois trop présents, je me suis laissé embarquer par cette musique entre électro-pop et soul. Une belle surprise pour moi qui n’en attendais pas tant…

Fyfe

Fyfe

Fyfe

Fyfe

Sohn

Sohn

Sohn

Sohn

Sohn

Sohn

Sohn

Sohn

——

Crédit photos : ©2014 B. Barnéoud.
 

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet