The Wonderful World of Swann

Si vous n’avez jamais eu la chance d’assister à un concert de Swann ou à l’une de ses Oliver Peel Sessions, vous avez en tous cas sans doute été touchés par la beauté de son premier album, Neverending, sorti en 2013 et réalisé en Angleterre chez le grand Rob Ellis, membre du groupe de PJ Harvey et producteur pour Marianne Faithfull, Anna Calvi ou encore Scott Walker (excusez du peu !).

Non ? Vous étiez passé à côté ? Il n’est jamais trop tard pour se rattraper et se laisser happer par la grâce et la mélancolie de ces treize morceaux chantés exclusivement en anglais.

Et pourtant, je sais que, malgré tout, son nom ne vous est pas inconnu… Ok, je vous aide : Chloé aka Swann figurait sur le superbe album de reprises de Morrissey, Vauxhall and Us, que nous vous avons offert pour les cinq ans du blog. En clôture de l’album, la reprise de Moon River, morceau chanté à l’origine par Audrey Hepburn dans le film Diamants sur canapé sorti en 1961 puis repris par Morrissey sur la face B de Hold On To Your Friends, c’était elle !

Aujourd’hui, Swann a intégré ce morceau à un album de reprises personnelles qu’elle vient de réaliser de A à Z dans son salon : The Wonderful World of Swann. Après un premier LP et deux EP, et avant d’enregistrer son second opus dans quelques mois, Swann souhaitait faire découvrir ou redécouvrir des titres qui lui tiennent à coeur et qui ont marqué son parcours musical.

Elle qui a commencé à 11 ans à composer ses premiers morceaux, maîtrise la guitare, l’harmonium et le piano, a voulu se lancer le défi de réaliser un projet par elle-même. Ainsi, pour The Wonderful World of Swann, elle a joué tous les instruments, géré la fabrication du vinyle et s’occupe de sa distribution. Quelques chiffres pour comprendre l’ampleur de la tâche ? 150 jours de travail acharné, 637 enregistrements de guitares, 982 enregistrements de choeurs et autres voix, 423 pistes de pianos et synthés etc. etc.

Un résultat d’une grande beauté et d’une grande originalité. Chacune des reprises a une tonalité bien particulière, parfois bien éloignée de celle qui berçait l’original. Chaque fois, le morceau est sublimé, transformé mais toujours respecté. Au total, 10 titres puisés dans le très large spectre de la musique de ces cinquante dernières années.

Un seul en français, Emmanuelle de Pierre Bachelet qui ouvre l’album. Oui, Pierre Bachelet.. Eh bien figurez-vous que chanté par Swann, ce morceau dégage une sensualité et une fraîcheur que je n’avais pas décelées chez l’auteur des Corons. Premier « single » de l’album, il est accompagné d’un très beau clip réalisé par Jean-Baptiste Kerallan sur la plage de Pen-Hat dans le Finistère.

Ensuite, à part Una Lacrima Sul Viso, très jolie reprise du chanteur Italien des sixties Bobby Solo, tous les morceaux sont en anglais. De Sex & Drugs & Rock’n Roll de Ian Dury dont Swann nous livre une version tout en retenue à Within des Daft Punk heureusement humanisé, j’aurais envie de citer tous les morceaux. Comment ne pas avoir envie de partager ses impressions sur la façon dont Swann réveille Cosmic Dancer de T-Rex ou sur l’émotion que procure l’écoute de Tell Me Now So I Know reprise de The Kinks ? Mais je vous laisse les découvrir.

Je ne citerai qu’une dernière chanson : Daddy Cool de Boney M. Quelle surprise encore une fois ! De ce tube du disco, Swann en fait un morceau rock planant, beaucoup plus sombre que l’original, teinté de choeurs presque inquiétants. Ajoutez à cela les petits craquements propres au vinyle, le résultat est vraiment génial !

Comment vous procurer ce petit bijou pressé sur 500 vinyles d’une vingtaine de couleurs différentes ? Une adresse : swannvinyle@gmail.com. Magie de Noël, jusqu’au 31 décembre, vous commanderez le vinyle de la couleur de votre choix et recevrez en plus les pistes en mp3 et deux bonus de Noël pour 15 euros, frais de port inclus. Merry Xmas & Rock’n Roll for all !

—–

Un titre : Daddy Cool
La fan page : www.facebook.com/swannmusic
Pour écouter l’album : il va falloir acheter le vinyle 😉

Bonus

Parce que nous avons énormément de chance, Swann nous fait l’immense plaisir de nous offrir son titre de T-Rex en exclusivité pour à l’écoute. Oh joie et bonheur !

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet