uniform-motion

Voici l’album qui m’a tenu chaud lors des événements tragiques de ce début d’année… Depuis quelque temps déjà, je suis les Toulousains, particulièrement depuis leur apparition sur notre tribute à Morrissey, Vauxhall & Us. Cela dit, je n’imaginais pas avant d’écrire ces lignes que le groupe avait déjà une belle histoire musicale derrière lui…

Déjà 6 ans que ce duo à la composition originale, un illustrateur allié à un musicien, s’est formé pour créer l’univers musical et graphique de Uniform Motion. Dylan’s One Frame Per Second n’est pas réellement un nouvel album mais une « version alternative » de One Frame Per Second, leur 3eme album paru en 2011.

La raison ? Une sombre histoire d’ingénieur du son, de version et de mix. Et si les morceaux sont bien les mêmes d’un album à l’autre, les arrangements sont eux bien différents d’une version à l’autre !

Et après une écoute attentive des deux mix, je me régale des arrangements entendus sur la version de Dylan. Je trouve globalement les versions plus profondes, plus sobres aussi. Dans cette cuvée fin 2014, on entend en particulier de jolis arpèges de guitare, qui ne sont pas sans rappelés le Sufjan Stevens ancien. Une invitation à s’immerger plus encore dans l’univers du groupe.

A la sortie de la version initiale, 2 titres avaient disparus, A Road et No Fun. De quoi boucler à boucle avec l’introduction de cette chronique. Voilà peut être ce qui m’a accroché en ce début de janvier. Comme une envie de dire, au contraire, cherchons le fun, déconnons aussi en ces temps graves, amusons nous et hop, jetons nos oreilles sur les petits bijous de nos artistes !

——

Un titre : Hearts
Le site : uniformmotion.net
Pour écouter l’album : rendez-vous sur bandcamp

—–

L’album est sorti le 17 novembre 2014. Et comme les Uniform Motions sont très productifs, il est question qu’un nouvel album en 2015. On a hâte ! En attendant, vous pouvez découvrir leurs quatre premiers albums sur bandcamp.

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet