Mensch – Tarifa 

Publié par le 8 septembre 2015

Mensch - TarifaJ’ai découvert Mensch, duo de Lyonnaises, le 30 mars 2012 au Club Transbo lors du festival Les Femmes s’en mêlent. C’était juste avant My Brigthest Diamond. J’avais déjà dit ici combien ces deux là savaient enflammer le dance floor. Les voilà de retour avec leur deuxième album, Tarifa. Tout frais tout chaud, le disque est sorti le 28 août chez Tsunami Addiction/Modulor.

Le premier single a été diffusé au début de l’été. Et là surprise, il est en français, une première pour le groupe et pour la chanteuse Vale Poher. Il porte le doux nom d’un cocktail : Cosmopolitain.

Le groupe a gardé la même formation minimaliste : une base de guitare (Vale Poher) et de basse (Carine Di Vita) soutenues pour ce nouvel opus par une rythmique électronique très nettement inspirée la new wave des 80’s. Quoiqu’il en soit, le tout reste toujours aussi dansant. Un bon remède antidéprime à l’heure de la rentrée. Et plus réjouissant encore, la vidéo rétro du second single, Tarifa, titre éponyme, baignée de soleil, de mer et de sable chaud. De quoi voyager dans le temps pour respirer à nouveau le bon air marin de cet été, légèrement hypnotisé par les boucles qui tournent comme le ressac de la mer sur la plage (pour l’anecdote, ce clip vidéo a été réalisé par Lou Séchan, filleule de Renaud).

Sur Tarifa, les titres s’enchaînent comme les vagues sur une plage de surf, à l’image de l’atmosphère de la ville espagnole du même nom, sans doute, que l’on retrouve de manière omniprésente tout au long de l’écoute. Et comme Vale qui « aime les cafés longs l’été, les long travellings d’été, l’indolence des fins de soirées, l’insolence des nuits d’été« , j’apprécie le son du groupe, tout autant que sa « mécanique » musicale qui voit la basse ouvrir le plus souvent les morceaux, suivie du riff de guitare pour finalement laisser la place au chant. Voilà la recette de Mensch, une recette à siroter comme un bon cocktail un soir d’été…

—–

Un titre : Cosmopolitain
Le site : menschband.com
Pour écouter l’album : sur bandcamp par exemple

Et il fera chaud le jeudi 01 Octobre 2015 au Marche Gare à Lyon, avec Mansfield TYA !

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet