Prateek Kuhad – Oh Love (Inde)

Si les musiques actuelles sont bien présents en Inde, le rock alternatif à guitares et les musiques électroniques tiennent le plus souvent le haut du pavé. Mais l’indie que nous affectionnons tant sur à l’écoute possède également quelques très beaux représentants. L’un de ses chefs de file est un jeune homme originaire de Jaipur, installé aujourd’hui à Delhi, et qui a produit un beau premier album entre folk et pop. Son nom ? Prateek Kuhad. Ses influences ? « Led Zeppelin, Jack Johnson, John Mayer, Elliot Smith, Louis Armstrong, Nick Drake, Frank Sinatra, Pearl Jam, Black Sabbath, The Doors, The Beatles, Bob Dylan, Jimi Hendrix ». Voilà qui devrait parler à nombre d’entre vous !

Suivre Prateekwww.facebook.com/prateekkuhadmusic

기리보이(Giriboy) – 우결 (Feat. 프롬) (Corée du Sud)

Hong Si Yeong, aka Giriboy, est un rappeur, compositeur, arrangeur musical et producteur coréen. Il a déjà à son actif deux mini-albums, quelques clips vidéos qui valent le coup d’oeil (jetez un oeil au « MV » de Back And Forth 30m)… et quelques 98000 fans sur Facebook ! Et cela à tout juste vingt-quatre ans… Le titre que je vous propose de découvrir (« Nous nous sommes mariés » en français) est un petit bijou pop, assez différent des titres de K hip-hop que l’on peut trouver par ailleurs sur la discographie de l’artiste. A vous de creuser maintenant 😉

Suivre Giriboywww.facebook.com/Giriboy91

Phall Fatale – The Girl The Beat (Suisse)

Prenez deux contre-bassistes, deux choristes, un percussionniste / batteur et quelques machines, et vous obtiendrez un combo pop/jazz/expérimental ne ressemblant à rien de ce que vous avez pu entendre ailleurs. Energie, créativité, expressivité… Nous savions que les Suisses étaient de grands fans de jazz, voici la preuve qu’ils n’hésitent pas non plus à lui donner un sacré coup de jeune !

Suivre Phall Fatalewww.facebook.com/phallfatale

Axel Krygier – Hombre de Piedra (Argentine)

Le multi-instrumentiste et producteur Axel Krygier est un ovni dans le paysage musical argentin. Ce crooner excentrique sévit depuis le milieu des années 80’s, composant une musique qui puise lorgne aussi bien vers le jazz que le rock, l’electronica, la cumbia, le folklore argentin et la musique expérimentale. Son cinquième album, Hombre de Piedra, est un road movie délirant racontant l’itinéraire d’un homme des cavernes au travers des âges, des origines de l’humanité jusqu’à notre époque contemporaine. Le prétexte pour dénoncer les paradoxes de notre société moderne au travers de onze titres aussi ludiques que jouissifs.

Suivre Axelwww.facebook.com/Axel-Krygier-105335939522490

Inna Modja – Tombouctou (Mali)

Après deux albums dispensables, Inna Modja revient avec un troisième opus marqué par la conscience aigüe des souffrances traversés actuellement par son pays, le Mali. Sans délaissé le côté le plus sexy de sa musique, Inna utilise désormais ses chansons pour mettre en avant la situation dramatique de ses compatriotes, pointant tout particulièrement la situation des femmes maliennes. Tout en devenant militante, la jeune artiste a également su faire grandir sa musique, une maturité qui se traduit par un retour à ses racines, musicalement et dans ses paroles, pour lesquelles elle utilise volontiers le bambara en complément de l’anglais.  Une (re)naissance qui annonce le meilleur pour la suite.

Suivre Innawww.facebook.com/innamodjaofficiel

Olga Bell – ПЕРМСКИЙ КРАЙ (Etats-Unis / Russie)

Le premier album d’Olga Bell, KRAI, est un voyage musicale le long des neuf kraïs russes, des districts autonomes situés aux confins de la Russie. Bell, artiste américaine née à Moscou, profite de ce voyage pour nous proposer un fascinant florilège électro-folk de neuf titres (un par kraï donc), tous chantés en russe et inspiré des folklores slaves. Elle y démultiplie sa voix pour « former à elle seule un choeur slave » (comme elle le dit elle-même), et y mêle les instruments traditionnels (percussions au maillet), classique (piano, violoncelle) et contemporains (guitare électrique, synthés et samples). Un périple sonore sublime et envoutant, mais qui vous demandera une certaine endurance pour en « voir » la fin !

Suivre Olgawww.facebook.com/bellinspace

Acid Baby Jesus – Vegetable (Grèce)

Né avec la crise grecque en 2009, le groupe Acid Baby Jesus donnait un coup de jeune au garage rock avec leur premier album LP, lorgnant ainsi avec insistence vers leurs vénérables ainés du Black Rebel Motorcycle Club. Depuis, ils ont pris un virage psyché-rock comme le prouve cet excellent Vegetable. Le trio athénien semble bien avoir suivi une courbe de bonification inversement proportionnelle à la situation économique de leur pays… Quand la détresse de toute une jeunesse favorise l’inspiration et le talent.

Suivre Acid Baby Jesuswww.facebook.com/Acid-Baby-Jesus-146447782059432

Midnight Ravers – Diarabi (Mali / France)

Quand l’art du griot Assaba Dramé et du joueur de kora Madou Sidiki Diabaté s’associent à la voix de velours de Fatim Kouyaté et à l’électro du producteur Dom Peter. Voici encore un exemple réussi de métissage musical ! Enregistré entre Lyon et Bamako, l’album Sou Kono du combo franco-malien Midnight Ravers fait appel à nos instincts musicaux les plus profonds. Profonde, émouvante, éblouissante, la musique « éléctro-mandingue » est le très d’union moderne entre deux continents inextricablement liés par l’histoire. Tout simplement sublime.

Suivre Midnight Raverswww.facebook.com/Midnight-Ravers-506985322663441

Baba Sissoko – Aiulado (Mali)

Selon le site de Baba Sissoko, le blues n’a pas été inventé dans le delta du Mississippi à la fin du XIXe siècle, mais bien au Mali, les griots pouvant être considérés comme les ancêtres de tous les bluesmen. Nous laisserons aux historiens de la musique le soin de trancher, mais il est certain à l’écoute de cet Aiulado que le blues n’est jamais très loin dans la musique de Baba Sissoko : même puissance évocatrice, même motifs répétés à l’envie, même facilité à raconter des histoires… l’histoire de deux continents unies en une seule et même musique !

Suivre Babawww.facebook.com/Baba-Sissoko-311449682252552

Clara Besfamille – Explotar (Argentine)

Nous ne savons pas grand chose de Clara Besfamille, sinon qu’elle vit à Buenos Aires, et qu’elle a publié un très joli EP sur bandcamp intitulé… EP. Sa musique n’est pas sans rappeler celle de Yael Naim : une jolie pop épurée, qui fait la part belle à la voix de la jeune femme et à son piano, et dont est tiré cet Explotar. On attend maintenant une suite en version long format !

Suivre Clarawww.facebook.com/clarabesfamillemusica

 

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet