Jaga Jazzist - Torres

On poursuit notre bilan 2015 avec Diotime et Lolo From Paris – cette dernière ayant chroniqué tous ses albums préférés durant l’année, elle revient en quelques mots sur douze mois particulièrement riche pour elle.

Diotime : Jaga Jazzist – Starfire

Mon année musicale 2015 aura été marquée par le retour de groupes pour lesquels je pensais éprouver une éternelle nostalgie. Celle de la fin des années 90 où, sous l’influence du trip-hop, les frontières musicales se révélaient plus poreuses que jamais. A cette époque, deux de mes artistes préférés étaient en effet Prefuse 73 (Scott Heren) et le groupe de jazz expérimental norvégien, Jaga Jazzist, qui a finalement sorti le plus bel album de l’année 2015 : Starfire.

Très productif entre 1998 et 2005, Jaga Jazzist, fidèle au label Ninja Tune, s’est ensuite montré de plus en plus rare, n’ayant sorti depuis qu’un album studio et un album live en 2013. Difficile de coordonner les emplois du temps de huit musiciens qui mènent chacun des activités artistiques parallèles. Mais cette faiblesse est aussi leur force : loin du brass band ou de l’orchestre, le collectif réussit à accorder, dans des compositions complexes et planantes, une multitude d’instruments, aussi bien acoustiques qu’électroniques : clarinette, saxophones, trombone, guitares, basses, percussions, batterie, claviers, contrôleurs et même voix… Ni vraiment improvisé ni vraiment écrit, l’album est le fruit de deux ans de collaboration en studio. Une liberté palpable dès les premières mesures tant chacun semble s’éclater et laisser libre court à sa créativité sans jamais écraser les autres.

Plus électro que les précédents albums, Starfire est cependant très représentatif du style du groupe et de ses sonorités bien particulières, à la fois joyeuses et profondes, ménageant tensions et explosions jubilatoires.

Le top 5 de Diotime

  • Jaga Jazzist – Starfire
  • Chelsea Wolfe – Abyss
  • Bachar Mar-Khalifé – Ya Ballad
  • Sunn O))) – Kannon
  • Dominique A – Eléor

 

Lolo From Paris : Mon bilan de l’année 2015

2015 n’a pas été une année tout à fait comme les autres. Et plus que jamais sans doute, la musique y a occupé une place essentielle. Résumer ces 365 jours en seulement 5 disques n’est donc pas une tâche aisée. Mais si je ne devais en retenir que 5, ce serait je pense ces 5 là. 5 albums en tout point remarquables par 5 femmes au talent incroyable. 5 immenses coups de cœur qui ont, chacun à leur façon, profondément marqué mon année. 5 fidèles compagnons de route qui m’ont accompagnée depuis la toute 1ère écoute. Précisément parce qu’ils ont eu chez moi une résonance particulière, je les ai chroniqués ici-même au fil des mois. Je vous invite donc (si ce n’est déjà fait) à les découvrir à votre tour. « If there’s still time / I’ll chose the sun », chante Mackenzie Scott (aka TORRES). J’espère fort que vous y trouverez vous aussi un peu de la lumière et de la force qu’ils m’ont apportées.

Le top 5 de Lolo From Paris

  • TORRES – Sprinter
  • Heather Woods Broderick – Glider
  • Meg Baird – Don’t Weigh Down The Light
  • Chantal Acda – The Sparkle In Our Flaws
  • Julien Baker – Sprained Ankle

 

Tags :

VOS COMMENTAIRES
Les commentaires sont fermés pour ce billet