Oddfellow's Casino - The Water Between Us

Microcultures est le genre d’initiative que l’on se sent heureux de pouvoir soutenir… Micro-label indépendant au grand coeur, fondé en 2010 par Jean-Charles Dufeu et Louis-Jean Teitelbaum pour « révéler et accompagner des artistes », il permet à tout un chacun de se transformer en producteur pour financer la réalisation d’un album, sa promotion, sa distribution ou la tournée qui l’accompagne.

La différence avec du crowdfunding classique ? Microcultures est un vrai label, qui choisit et accompagne ses artistes. Evidemment, tout cela serait louable, mais vain, si le duo n’était doté d’un goût très sûr lorsqu’il s’agit de choisir justement.

Lire la suite de l’article »

Vauxhall And Us, a French tribute to Morrissey

26 mars 2012

Je suis attablé avec Olivier et Guillaume, après le concert de The Shins au Bataclan. Entre deux gorgées de bière, je prends mon courage à deux mains et j’expose à mes compagnons un projet qui me trotte dans la tête depuis quelques temps déjà…

L’idée ? Demander à des groupes français de reprendre chacun un titre de l’un de mes albums cultes : Vauxhall And I, de Morrissey (ex-chanteur des Smiths, pour ceux qui l’ignoreraient). Puis rassembler le tout en un tribute exceptionnel que nous offririons gratuitement sur à l’écoute.

Lire la suite de l’article »

Douglas Dare - Whelm

En préparant cet article, j’espérais pouvoir éviter l’écueil de la comparaison. Difficile pourtant de ne pas rapprocher la musique du jeune Douglas Dare de celle des James Blake, Perfume Genius et autre Chris Garneau.

De Blake, Dare possède le sens de l’épure et l’utilisation parcimonieuse de l’électronique. De Mike Hadreas et Chris Garneau, l’Anglais partage l’intensité et la sensibilité, un sens aigu de la mélodie et le piano comme instrument principal.

Le jeune artiste affirmait fin 2013, au sujet de son premier EP Seven Hours, que son processus d’écriture était résolument cathartique (« utterly cathartic »). Il semble que le travail introspectif de Dare se soit poursuivit sur ce premier LP. 

Lire la suite de l’article »

Timber Timbre - Hot Dreams

Dès les premières notes, l’ambiance est jetée, Beat The Drum Slowly, l’entame de ce 5e album, c’est comme une impression de quasi bien être et assurément l’envie de se poser au milieu du désert pour prendre son temps et apprécier la suite.

On se retrouve immédiatement projeté dans l’univers de Timber Timbre qu’on avait déjà pu apprécier, il y a quasiment 3 ans, lorsqu’on avait élu son précédent album éponyme meilleur groupe du monde !

Après la « balade » folk, enchaînement sans transition avec l’intime et personnel Hot Dreams. Moins sombre, le morceau est presque chaleureux avec sa soul envoutante.

Lire la suite de l’article »

Lucius - Wildewoman

Je l’avais glissé dans la liste de mes albums préférés de 2013. Mais je dois reconnaître que je commence également l’année avec Lucius. L’autre jour, alors que justement Wildwoman envahissait mon cerveau, j’ai voulu lancer le disque. Et là, la misère, un de ces micro drames quotidiens, l’album avait disparu de mon lecteur. Et j’ai encore plus mesuré l’importance de cet album.

J’ai découvert le groupe un peu par hasard en consultant mes news à propos des CMJ, le festival où nous aimons traîner à New York pour découvrir, justement, de nouvelles têtes. Cette année, nous n’avons pas pu nous y rendre. Mais Lucius a été annoncé comme l’une des grandes découvertes de cette édition 2013. Du coup, j’ai pris le temps d’écouter et j’ai également été séduit.

Lire la suite de l’article »

Laura Mvula - Sing To The Moon

Chaque fin d’année, lorsqu’est venu le temps des bilans et des tops, je constate qu’il y a parmi tous les disques que j’ai pu écouter et apprécier, bien plus d’albums passés sous silence sur à l’écoute que d’albums effectivement chroniqués. S’il s’agit évidemment d’une course (é)perdue d’avance, le constat reste cependant amère…

Tout particulièrement lorsqu’il s’agit de l’un de mes albums chéris de l’année, tel ce Sing To The Moon de Laura Mvula. Mais puisque 2013 n’est pas tout à fait achevée, il est encore temps de se rattraper et de vous parler de ce disque absolument indispensable.

Lire la suite de l’article »