Tous les articles taggés ‘Alela Diane

Alela Diane & Ryan Francesconi - Cold Moon

On connaissait Alela Diane pour le ton ordinairement serein de ses chansons et sa poésie d’une grande délicatesse. Il y a deux ans, son album About Farewell avait révélé une nouvelle facette de ses talents par la tristesse dont elle avait imprégné ses chansons.

Puisant dans la douleur qu’elle avait ressentie lors de son divorce, elle s’était livrée comme rarement auparavant, tout en conservant sa retenue et sa dignité habituelles. Un disque d’hiver, en somme, sobre et ascétique, qui la voyait renouer avec le folk dépouillé de ses premiers temps, à rebours de sa tentative d’incursion dans l’americana (& Wild Divine) qui n’avait pas rencontré le succès escompté.

Lire la suite de l’article »

On l’avait laissée sur une voie touffue et luxuriante, et voilà qu’Alela Diane nous revient par les chemins du dépouillement et de la sobriété. About Farewell est déjà son 4e album, et pourtant ce n’est que maintenant qu’on a le sentiment de commencer à la connaître. Il aura probablement fallu ce cheminement à la nouvelle grande prêtresse du folk pour atteindre son équilibre, un mélange ténu de polyphonie légère et d’arrangements aériens.

Dès les premières secondes de Colorado Blue, on retrouve le charme de la voix enchanteresse d’Alela Diane, à la fois douce et claire, posée mais sûre de son fait. Alela Diane chante sur About Farewell les abandons, les passages de la lumière de l’amour aux ombres de la solitude.

Lire la suite de l’article »

Vous savez quoi ? La belle américaine, Alela Diane, sort un nouvel album le 4 avril prochain sur Rough Trade Records. Il s’appellera Wild Divine et l’américaine vous en offre un premier extrait sur son site aleladiane.com, moyennant le dépôt de votre adresse email.

Ce premier titre, qui s’intitule To Begin, est dans la même veine de ces 2 précédents albums The Pirate’s Gospel et To Be Still, en un poil plus plus pop peut être. Un bon début, vous ne trouvez pas ?

Lire la suite de l’article »

Oui, je sais, je suis à la bourre. Mais bon, c’est pas comme si vous fêtiez Thanksgiving, hein ? Disons que c’est juste un prétexte pour vous parlez de 4 très belles voix qui méritent d’être célébrées en ce jour d’action de grâce.

Clare and the Reasons

On vous a déjà parlé de cette belle américaine et de son groupe, un pied aux Etats-Unis et l’autre en France. Mais si, rappelez-vous, c’est elle qui chante cette pop un peu rétro, gentillement sucrée, qui se savoure comme une barbe à papa de notre enfance. Et bien Clare nous revient avec nouvel album, Arrow, dans la droite ligne du précédent. La même sublime voix, toujours autant de cordes (à son arc) et un penchant confirmé pour le jazz : tout ce qui nous avait plu déjà sur The Movie. On n’en demandait pas plus.

Clare and the Reasons – All The Wine


Lire la suite de l’article »

En vrac – épisode 30 

Publié par le 21 juin 2009

Make The Girl Dance

Il y a 2 mois, je vous parlais du clip de Matt & Kim quelque peu osé en plein Manhattan. Voilà que les parisiens de Make The Girl Dance s’y mettent aussi et c’est tout aussi dénudé… Un air de déjà vu, mais qu’est ce que c’est bon, baby baby baby !

En plus du buzz, le reste en écoute sur leur myspace n’est pas si mal, aussi électronique et parfois toujours aussi provoc’ ! Lire la suite de l’article »

Alela Diane - To Be StillLe premier album d’Alela Diane, The Pirate’s Gospel, avait été acclamé par la critique comme l’un des meilleurs disques de 2007. Personnellement,
ce premier essai ne m’avait pas convaincu : une voix trop nasillarde, des chansons sans relief… si l’on fait peut être exception du single éponyme de l’album, petite comptine qui ne dénoterait pas sur la BO du prochain remake de Peter Pan.

C’est donc avec une légitime réticence que j’ai découvert To Be Still,
second opus de cette « native » américaine originaire de Californie.
Il n’aura cependant fallu que quelques minutes pour que tous mes doutes soient levés : en 2 ans, la voix est devenue divine, les compositions et les arrangements d’une richesse insoupçonnée. Lire la suite de l’article »