Tous les articles taggés ‘Jay Brannan

Sans aucun jugement de valeur déplacé, on n’avait pas vu depuis longtemps deux parties aussi peu assorties. Ou plutôt aussi différentes dans leur approche. D’un côté le feu de Oh Ruin, un blues bien corsé qui vient des tripes. De l’autre, l’indolence de Jay Brannan, sûrement étoile à venir de la scène pop-folk mainstream. Et pourtant on retrouvait de part et d’autre une même sincérité dans le propos.

Quelque part entre Muddy Waters et les Black Keys, il y a Oh Ruin. Evidemment, le grand échalas a tout l’air du vagabond des temps modernes avec son pantalon trop court et ses cheveux filasses. Un peu comme Sébastien Tellier, mais sans les lunettes à 2 euros et le blouson de cuir rouge affreux. Mais heureusement il nous happe de suite avec ses mélodies qui sentent le tord-boyaux, le truc qui assèche encore plus la gorge et donne le feu dans la soif (à moins que ce ne soit l’inverse).

Lire la suite de l’article »

Notre opération de la semaine intitulée 1 jour = 1 concours se poursuit (promis, on se remet bientôt à vous parler de musique) (bon en même temps, on est fiers de vous faire gagner plein de places de concert 🙂 ).

Petit à petit on s’approche de la fin du Clap Your Hands Festival #2 avec cette fois 2 invitations à gagner pour la soirée du dimanche soir qui verra se produire Oh Ruin, ancien bassiste d’Alela Diane (encore elle !) et Jay Brannan. Et ne doutez pas que la venue de Jay au Café de la Danse est exceptionnelle ! Ce jeune américain, originaire du Texas et qui vient tout juste de fêter ses 30 ans, est un phénomène : encensé par la critique Outre-Atlantique, il est d’ores et déjà destiné à un grand avenir. Au point que la scène de Bastille ne devrait surement plus suffire lors de son prochain passage à Paris.

Le premier à envoyer par email à equipe[at]alecoute.net le nom du dernier album en date de Jay gagnera 2 places pour le Café de la Danse le 22 avril prochain. Concours terminé.

Pour découvrir des extraits des albums de Jay Brannan et Oh Ruin, on vous propose d’aller jeter un oeil et une oreille par ici.