Tous les articles taggés ‘Lost Lander

Lost Lander

Si tu ne vas pas à Portland, Oregon, alors Portland, Oregon ira à toi. C’est plus ou moins ce qui s’est produit durant cette nouvelle session en appartement organisée par Oliver Reimer. Profitant du passage à Paris de la délicieuse Laura Gibson, Oliver a eu la bonne / très bonne / excellente idée d’inviter les prodigieux Lost Lander, eux-mêmes en pleine tournée européenne. Et cela tombait très bien car cette jolie brochette de musiciens accomplis se connaît parfaitement et a partagé la scène à de nombreuses reprises.

Lire la suite de l’article »

Lost Lander, l’interview (2/2) 

Publié par le 21 février 2014

Lost Lander - Interview - 06/02/14

Suite de l’interview de Lost Lander où l’on apprend entre autres que le second album est bien entamé et quelles sont les différences entre les publics russe, allemand et français…

Que pensez-vous justement de votre tournée européenne ? Est-ce très différent des Etats-Unis ?

Sarah : C’est évidemment très différent des Etats-Unis : la barrière de la langue, les différences culturelles, les distances à parcourir qui sont un peu moins longues… Tu dois savoir que lorsque tu es en tournée, tu te recentres sur tes besoins les plus primaires, ce sont eux qui font la différence : combien de temps jusqu’à la prochaine étape ? Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? Où est-ce qu’on dort ?

Lire la suite de l’article »

Lost Lander, l’interview (1/2) 

Publié par le 19 février 2014

Lost Lander - Interview - 06/02/14

Nous avions découvert Lost Lander au détour d’une newsletter de Ramona Falls. Celle-ci vantait le nouveau projet solo du guitariste du groupe, Matt Sheehy. C’était en juin 2011. Depuis, le projet s’est transformé en groupe, et le groupe a produit un album DRRT qui a marqué notre année 2012.

C’est donc avec un immense plaisir que nous sommes allés les applaudir lors de leur passage à Paris à l’International et le lendemain lors d’un concert à la maison d’anthologie organisé par notre ami Oliver. Et c’est entre ces deux très belles soirées que les quatre musiciens originaires de Portland m’ont consacré une heure de leur temps pour une interview aussi riche qu’agréable. Tellement riche que vous la découvrirez en 2 parties !

Lire la suite de l’article »

Roommate – Guilty Rainbow

Sorti en mars 2011, Guilty Rainbow est le 3e album d’un groupe ayant ses racines à Brooklyn mais qui s’est développé ses 10 dernières années à Chicago. Autour de son leader Kent Lambert, Roommate compose une musique complexe, subtile, pleine de chemins de traverse et de recoins musicaux. Dans la lignée du meilleur de Grizzly Bear, le quatuor a construit un univers musical entre pop, expérimental et électronica. Et là où certains disques s’essoufflent après une, dix, cent écoutes, Guilty Rainbow s’apprécie toujours plus, à chaque incrément du nombre de lectures. Un renouvellement permanent qui sonne comme un petit miracle, à l’heure de la consommation frénétique des produits culturels…

Un titre : Ghost Pigeon
Pour écouter l’album : roommate.bandcamp.com

Lire la suite de l’article »

Avec la faillite des grands labels à financer des projets d’artistes en quête de reconnaissance, les méthodes d’auto-financement se multiplient sur le net. On connaissait déjà Bandcamp, voici Kickstarter. Le principe : un appel à la participation financière afin de permettre à un artiste d’auto-produire son projet (qu’il soit musical, vidéo…).  En fonction du montant que vous êtes prêt à offrir, et si et seulement si l’objectif de financement total est atteint, la récompense dans le cas d’un album peut aller de la simple réception d’un exemplaire dédicacé, à l’apparition dans les crédits voire même une participation à la tournée ! Une jolie façon de responsabiliser les amoureux de l’art en mettant un montant sur une création artistique. Aujourd’hui, je vous propose de soutenir Lost Lander, le projet d’un Américan originaire de Portland, Matt Sheehy, et qui doit réunir d’ici 5 jours 7000 $ pour concrétiser le lancement de son nouvel album DRRT. A l’écoute des 2 premiers extraits dont ce Afraid of Summer, il serait dommage que l’album ne sorte jamais, vous ne trouvez pas ? Alors à vot’bon coeur m’sieurs dames !

Lire la suite de l’article »