Tous les articles taggés ‘Other Lives

Après nous avoir offert notre meilleur album de l’année 2011 avec Tamer Animals, Other Lives revient avec un EP intitulé Mind The Gap. Le premier titre disponible en écoute sur le soundcloud du groupe est un remix de Tamer Animals, le morceau. Celui-ci a été « commis » par la fine équipe d’Atoms for Peace, soit Thom Yorke, Flea, Nigel Godrich et 2 autres acolytes. Le résultat est, il faut le dire, sans grand intérêt. Exit l’immense richesse mélodique du titre original. On y retrouve uniquement l’horripilante bouillie rythmique qui caractérise les productions récentes du leader de Radiohead. Cela dit, Mind The Gap propose heureusement autre chose, sous la forme de 3 inédits dont ce Take Us Alive dévoilé par Pitchfork et qui fait honneur à ses prédécesseurs. Titre épique et puissant, lancé par des vagues de cordes et qui se poursuit dans un mouvement à la fois lancinant et presque angoissant, Take Us Alive est la preuve que les Américains ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin et enterriner rapidement leur statut de groupe majeur de la décennie…

Other Lives – Take Us Alive

Lire la suite de l’article »

Pas mal de choses ont changé depuis mon post de l’an dernier intitulé Bilan 2010 : retour sur 1 an de photos de concert. J’ai tout d’abord acheté un tout nouveau zoom. Cela a eu 2 conséquences immédiates : la perte temporaire de tous mes repères (pour les connaisseurs, je shootais jusqu’alors avec une optique fixe, un 35mm, et je suis passé depuis à un 24-70mm) et l’impossibilité désormais de pouvoir entrer en douce mon appareil dans les salles. En même temps que je « professionnalise » petit à petit ma pratique, je suis obligé de professionnaliser ma relation aux tourneurs et autres maisons de disques qui m’accordent des pass photos. Corollaire direct : malgré le nombre toujours grandissant de concerts auxquels je peux assister, j’ai fait moins de photos en 2011 qu’en 2010. Et ceci est tout à fait symptomatique de la situation d’à l’écoute : une audience de plus en plus large qui nous amène de plus en plus de sollicitations mais qui reste trop faible pour nous permettre d’être reconnu par les grandes maisons de disques et autres boîtes de promo majeures.

Lire la suite de l’article »

Cela faisait 8 ans que le Festival des Inrocks avait déserté Lyon. Pour sa 24ème édition, le festival rejoint l’équipe du Transbordeur le temps d’une soirée. Et l’affiche nous a tellement alléché qu’à l’écoute s’est délocalisé en totalité le temps d’un week end.

Other Lives

C’est le premier concert et la première très belle surprise. Ils auraient probablement dû jouer plus tard. Mais visiblement, cela ne les gène pas d’ouvrir le bal. Personnellement, j’ai trouvé ça un peu difficile d’attaquer par un groupe aussi mélodique dans un lieu inconnu.

Lire la suite de l’article »

Dompter la bête

A la découverte de Tamer Animals, deuxième oeuvre (oui, on se permet le mot) d’Other Lives, il est difficile de savoir s’il on est là en présence d’une oeuvre du futur ou du passé tant l’album semble intemporel. Entre post-rock orchestral et bande original d’un western d’anticipation, ce quintette d’Américains s’amuse à brouiller les pistes en composant une musique à la croisée des chemins entre indie rock et classique. La faute probablement à son fondateur historique et leader, Jesse Tabish, musicien multi-instrumentiste surdoué, et dont les références assumées sont à chercher à la fois du côté de Godspeed You! Black Emperor et Sigur Rós.

Lire la suite de l’article »

Viens dompter l’animal ! 

Publié par le 3 mai 2011

En attendant la chronique sur à l’écoute, écoutez et faîtes-vous votre propre avis sur le second et sublime nouvel album d’Other Lives, Tamer Animals ! Le player est juste en-dessous :

La Chanson du Jour : For 12 

Publié par le 25 avril 2011

Ils sont 5 en studio mais 12 sur scène : voilà qui explique peut être le titre de ce morceau. Ils ont eu plusieurs vies, comme la plupart des groupes (en particulier sous le patronyme de Kunek), et en ont tiré le nom de leur formation : Other Lives. Ils font de la pop atmosphérique mais refusent le titre de pop band, lui préférant celui d’ensemble. Ils ont construit patiemment les 11 titres de leur second album, Tamer Animals, pendant 14 mois, pensant chaque note, chaque son, chaque rythme comme le feraient des compositeurs classiques. Ils étrennent ces nouveaux morceaux ce printemps en première partie de gens hautement recommandables comme The National ou S. Carey (dont ils partagent probablement un peu de cet ADN des grands). Alors autant dire que l’on attend avec une certaine hâte de découvrir les 10 morceaux qui accompagneront ce magnifique For 12 le 10 mai prochain.

Lire la suite de l’article »