Tous les articles taggés ‘Radiohead

Creep is crap

Il y a un peu moins de 2 ans, je revenais dans un long post sur un concert qui a radicalement changé ma vie : celui de The Cure au Zenith, le 20 octobre 1992. J’aimerais aujourd’hui poursuivre le récit de ces concerts qui ont marqué ma vie musicale. Laissez-moi vous conter cette fois la venue de Radiohead au Café de la Danse le 10 novembre 1995.

J’ai 18 ans depuis quelques mois à peine, je suis en prépa scientifique et passe le plus clair de mon temps à travailler. Mes 12 heures d’études quotidiennes m’assurent une moyenne générale qui avoisine difficilement les 3/20… Les occasions de se divertir ne sont donc pas légion et je trouve une bonne partie de mon réconfort dans le flot musical qui abreuve mes oreilles dès lors que je sors des salles de cours. C’est que depuis 1992, il en a passé de l’eau sous les ponts et des noms dans mon ©Discman : Morrissey, Franck Black, Jeff Buckley, Weezer, The Auteurs, Supergrass… et un groupe à qui il aura suffit d’un seul titre pour se hisser au rang de super-stars pour adolescents arborant leur mal-être en bandoulière : Radiohead.

Lire la suite de l’article »

Dire que j’attendais cet album en 2008, 2009 … 2010 serait mentir. Après avoir voulu faire les 4 dates françaises de la tournée In Rainbows, j’ai réussi à saturer du groupe et de son univers. Trop écouté, lassé de la voix de Thom, envie d’autres musiques. Il n’en demeure pas moins que l’annonce Saint Valentinesque de l’accouchement du petit dernier a réussi à me donner l’espoir de voir une petite flamme se raviver.

Il est surement trop tôt pour parler correctement de l’album. Initialement annoncé sous sa forme collector comme un journal, The King of Limbs aura une forme « physique » complexe :
• Deux 33 tours de 10 pouces
• Un disque compact.
• Un artwork composé de 625 petits morceaux reliés par un plastique oxo-dégradable. ( ??)

Mais maintenant, aujourd’hui, qu’avons-nous : 8 titres (et cela lance de nombreuses spéculations) et un artwork. Lire la suite de l’article »

Radiohead JacketOn inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique ! Ça s’appelle HOT HOT HOT, référence pas franchement voilée à la chanson du même nom des Cure.

Le principe ? Des brèves (plus ou moins) indispensables, encore chaudes, à peine sorties du four.

Pour ouvrir le bal, une info déterminante qui va changer la vie de tous les fans de Radiohead : le site marchand du quatuor d’Oxford lance la vente d’un blouson fabriqué intégralement en bouteilles plastique recyclées. Vous pouvez le pré-commander pour la modique somme de £45.00 (environ 50 €). Le sens du marketing de ces 4-là m’impressionnera toujours…

Plus sérieusement, et tant qu’on en est à parler de Radiohead, sachez qu’ils sont en studio pour préparer la suite de Hail to the Thief In Rainbows et qu’ils ont quelques dates de prévues en Europe cet été mais malheureusement pas en France. Patience donc en attendant qu’ils repassent faire un petit tour du côté de chez nous…

Vous pouvez retrouver toutes ces infos et plus encore à cette adresse.

En vrac – épisode 25 

Publié par le 23 mars 2009

illinoize3

Illinoize

L’album mythique de Sufjan Stevens a été remixé, version hip hop. C’est le travail du producteur Tor, from Quebec (www.myspace.com/tormusic). Il en téléchargement ici.

C’est pas l’album complet, seulement quelques titres, mais c’est déjà pas mal !

Même si ça ne vaut pas un vrai nouveau Sufjan Stevens, ça sera toujours l’occasion de se remettre les morceaux dans la tête dans une version un peu différente.

Lire la suite de l’article »